Tout est parti d’une expérience d’environ 20 ans de l’activité de l’hydroxychloroquine sur les virus. Avec l’épidémie du COVID-19 en chine et avec les essais in vivo de l’activité de cette molécule sur le COVID-19, le Professeur Didier Raoult a décidé de faire un essai pragmatique sur des patients naïfs de tout traitement. Il s’agit de 24 patients naïfs de tout traitement enrôlés puis traités en raison de 600mg par jour pendant 6 jours ce qui a donné une baisse spectaculaire de la charge virale. Puis associé à l’azithromycine qui est un antibactérien qui a des effets antiviraux ce qui découle est surprenant une élimination du virus chez ces patients et une guérison.

Ce qui a suscité beaucoup d’interrogation du monde scientifique. Aujourd’hui l’histoire lui donne raison puisque le gouvernement français a autorisé la dispensation de la chloroquine dans la prise en charge du COVID-19.

A noter que le Professeur Didier Raoult a aussi visité l’IRESSEF le 26 Août 2019, une occasion pour lui de nouer une collaboration avec les chercheurs de cet institut dirigé par l’éminent chercheur Sénégalais le professeur Souleymane Mboup co-découvreur du VIH-2 en 1985.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + onze =