Le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale (MSAS) a bien voulu impliquer l’Institut de Recherche en Santé, de Surveillance Épidémiologique et de Formations (IRESSEF) dans le dispositif de riposte nationale pour la réalisation des tests virologiques de PCR en Temps Réel (RT-PCR) d’échantillons venant des districts sanitaires de la région de Thiès. C’est dans cet élan que l’IRESSEF s’est proposé d’initier des missions en direction des districts sanitaires qu’il polarise dans le but d’effectuer des recyclages sur les prélèvements et de veiller à l’harmonisation de la collecte des données dans le cadre de lutte contre le COVID-19. Cette mission en direction des districts sanitaires de la région de Thiès avait trois objectifs majeurs :

  • Offrir des formations/recyclage sur les prélèvements nasopharyngés et oropharyngées ;
  • Veiller à l’harmonisation de la collecte des données provenant des sites de prélèvements
  • Effectuer un renforcement de compétence du personnel pour assurer une  meilleure qualité des données épidémiologiques de la région de Thiès.

La mission concernait les districts sanitaires de Joal, Popenguine, Mbour, Ngaye Mekhe, Tivaouane, Khombole, Thiès et Pout. L’équipe d’IRESSEF était constituée de biologistes chargés de délivrer la formation sur les prélèvements et deux responsables IT pour la gestion des données.