Les virus classés dans la catégorie des Poxviridae comprennent les principaux agents pathogènes humains, la variole, l’agent de la variole, et le virus de la variole du singe. 

Au cours du vingtième siècle, on estime que la variole a causé plus de 500 millions de décès humains. Pourtant, la maladie et le virus circulant naturellement. La campagne mondiale d’éradication de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de la variole a été déclarée un succès en 1980.

Malgré l’éradication de la variole humaine, le virus de la variole reste une source d’inquiétude, car il est possible que des stocks clandestins de ce virus soient entre les mains de bioterroristes. De plus la variole du singe, une zoonose, reste endémique dans certaines zones d’Afrique.

 L’impact d’une réintroduction du virus de la variole dans la population humaine serait encore plus catastrophique qu’au cours du siècle dernier. 

Les programmes de vaccination ont été abandonnés dans le monde entier vers 1976, la prévalence des populations immunodéprimées a augmenté et la mobilité, y compris les voyages aériens intercontinentaux, a accéléré le rythme de la propagation virale dans le monde entier. À titre d’exemple, le virus de la variole du singe, qui persiste dans des foyers endémiques en Afrique occidentale et centrale, a récemment été importé par inadvertance aux États-Unis via une cargaison de rongeurs en provenance du Ghana. Plus de 50 infections humaines ont été documentées comme à la suite d’un contact étroit avec des animaux infectés dont on a retrouvé la trace dans cette expédition. 

 Dispositif à IRESSEF : L’IRESSEF dispose de deux MEPHIPOINT dont un installé à l’institut et un autre qui peut être déployé en cas de besoin. Le MEPHIPOINT est un laboratoire mobile qui permet de délocaliser et démultiplier au plus proche de la population le prélèvement et l’analyse biologique en toute sécurité. Il est composé de : 

La MEPHICAB : La cabine mobile conçue pour sécuriser le prélèvement biologique et abriter un mini-laboratoire de diagnostic avec trois objectifs :

 

Sécurité: permet la séparation de l’opérateur du patient grâce à quatre dispositifs 

  • Une paroi étanche + gants qui séparent physiquement l’opérateur du patient 
  • Un dispositif de filtration d’air HEPA à l’entrée et à la sortie de la cabine 
  • Un système de surpression/dépression 
  • Un système de transfert d’échantillon décontaminant 

Mobilité : léger, structure gonflable et transportable dans deux cantines L. 100 x l. 55 x H. 40 cm

Rapidité : installation de la cabine en 5 minutes par deux personnes

 

Le MEPHILAB : borne laboratoire mobile et sécurisée qui permet la préparation des tests de diagnostic à partir d’échantillons biologiques en protégeant l’opérateur et l’échantillon. MEPHILAB peut être équipé de 2 à 6 mini-automates de RT-PCR pour la détection de pathogènes de tout genre.

 

 

 

 

 

ADENA est une enceinte ADN/ARN free dédiée aux préparations de biologie moléculaire y compris le séquençage génomique. Elle est pensée pour répondre aux objectifs de protection de l’échantillon contre les contaminations croisées. Elle est équipée de trois sas de décontamination : 

  • Un sas de décontamination échantillon équipé d’un bain d’eau de Javel 
  • Un sas de décontamination d’instruments équipée d’UV-C 
  • Un sas poubelle équipé d’UV-C. 

Contexte :

Le Monkeypox (Orthopoxvirus simien) ou variole du singe est une zoonose qui touche aujourd’hui 12 pays de l’OMS de l’Europe et des Etats Unis et est entrain de propager dans le reste du monde.

  • L’impact d’une réintroduction du virus de la variole dans la population humaine serait encore plus catastrophique qu’au cours du siècle dernier. 
  • Les programmes de vaccination ont été abandonnés dans le monde entier vers 1976
  • La prévalence des populations immunodéprimées a augmentée 
  • Les voyages aériens intercontinentaux, a accéléré le rythme de la propagation virale dans le monde entier
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-sept − 13 =